• Un extrait d'une histoire de temps..

     

     Jean de Patmos

     

    Sur l’écran, un homme qui s’appelait Jésus discutait avec un jeune homme du nom de Jean, celui-ci ne devait pas avoir plus de quinze ou seize ans. L’homme était barbu avec une chevelure un peu hirsute, il se tenait très droit dans une attitude noble, le jeune homme glabre ressemblait davantage à un grec qu’à un juif, ce devait être un grec converti au judaïsme. J’étais sidéré, je connaissais ce visage, je l’avais vu en songe et le voilà dans un film comme s’il était devant moi.

    _ Maître qui est cet homme que tu cites parfois, Hennery, il ne nous suit pas, je ne l’ai jamais vu autour de nous.

    Il ne correspondait pas du tout à l’imagerie populaire qui datait du moyen âge. Aucun artiste de cette époque n’avait donc été inspiré ce qui m’étonnait un peu. J’étais certains que de tels tableaux devaient avoir existé mais aucun ne traversa les siècles.

    _ Tu ne peux pas le voir Jean car il n’est pas encore né mais il témoignera pour moi, la terre passera, mais mes paroles ne passeront pas, son œil est sur nous et ses oreilles enregistrent nos paroles.

    _ Comment son œil peut-il être sur nous s’il n’est pas encore né ?

    _ Même son père et sa mère ne sont pas encore nés, mais de par la volonté de mon père cela sera. Son témoignage marquera les esprits pour longtemps, car en son temps beaucoup ne croiront plus en nous et ils croiront de nouveau grâce à son témoignage car ce sera un témoignage de vérité.

    _ Tu parles de lui comme si tu le connaissais, comment est-ce possible Maître ?

    _ Hennery est une sorte de mage, il va ébranler l’univers, avec une de ses femmes Martha qui s’appelle autrement mais elle porte un nom étrange qui n’existe pas encore chez nous, il va faire quelque chose avec elle qui plongera le monde dans la stupeur. Je le connais parce que je l’ai vu avec cette femme et aussi avec d’autres.

    _ S’il a plusieurs femmes il doit être très riche.

    _ En vérité il en a sept pour lui donner des enfants, une autre ne lui donnera pas d’enfants, une de ses femmes est très petite de taille mais son fils sera un géant parmi les hommes, il porte le même nom que toi. Il marquera l’histoire de son temps. Il aura encore des enfants avec d’autres femmes car d’autres le voudront. Il a des femmes qui seront comme Sarah la femme d’Abraham, elles croyaient qu’elles ne pouvaient plus avoir d’enfant mais elles en auront tout de même. Cela créera beaucoup d’étonnement dans sa famille.

    Martha est déjà une vielle femme mais elle est également une enfant, elle l’aime beaucoup, son monde est très différent du nôtre. Martha a déjà ébranlé l’univers, je l’ai senti, elle va se changer en jeune fille pour avoir des enfants avec Hennery. Martha vivra très vielle comme Mathusalem.

    _ Cette parole est difficile à comprendre Maître.

    _ En vérité je te le dis Jean, avant Abraham, j’étais et après Hennery, je serais encore. Le monde aura une fin mais pas nous. Maintenant je te le dis, tu voulais voir Hennery ? Un jour tu le verras de cette façon tu ne douteras plus de son existence, lui est en admiration devant toi il t’a vu en songe. Tu sauras plus tard pourquoi.

    _ Maître, tu veux dire qu’il va venir ici ?

    _ Oui, cela se fera, puisque tu voudrais le voir et moi je le veux. Tu ne pourras pas lui parler, il parle une langue étrangère. Il parle plusieurs langues mais pas la nôtre. Ce sera uniquement en témoignage pour les générations futures. Grâce à cela beaucoup comprendront que nous sommes toujours vivants.

    _ Maître, tu avais défendu à Jacob de tuer cet insecte qui volait autour de nous, il ne t’a pas obéi, il a donné un coup de bâton et a tué le scarabée ensuite je l’ai vu ramasser quelque chose de brillant qu’il a caché sous son manteau. Mais j’ai vu un autre insecte qui volait autour de nous.

    _ Cela était écrit, il a fait ce qu’il devait faire même en me désobéissant. Aucun insecte ne tombe sans que notre Père ne le sache, celui-ci aussi entrera dans l’histoire. Il y a encore un autre œil qui nous regarde. Mais je vais dire un mot à Jacob, il ne doit plus recommencer.

    Un autre personnage arriva.

    _ Maître, j’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer ton ami Lazare vient de mourir.

    _ Lazare n’est pas mort, il dort, allons le voir de suite. Nous le réveillerons pour la grande gloire de mon Père. Il mourra beaucoup plus tard lorsque son heure sera arrivée.

    C’était la fin de ce bout de film, j’étais dans un état d’étonnement. J’avais une bonne culture religieuse et ce que je venais de voir corroborait ce que je connaissais des Écritures, c’était fantastique.

     

    J’étais assez impressionné par la traduction. Il semblait que le personnage central de ce film parlait de moi.

    _ Nous sommes certains que notre traduction est correcte, il y a d’autres passages devant lesquels nous avons quelques difficultés, des expressions inconnues dont nous ne percevons pas le sens.

    _ Il faut montrer cela à mon amie Martha.

     

    _ Pas tout de suite, nous ne voulons pas l’effaroucher, car c’est elle qui réalisera le voyage temporel de la caméra que tu vas créer. Par contre toi oui, tu seras à l’origine de tout. Tu as entendu qui tu vas rencontrer ? C’est une chose extraordinaire que tu vas réaliser. Aucun autre homme n’aura jamais un tel privilège. Tu iras plus loin dans le passé, personne n’ira jamais aussi loin que toi.

    Nous ne comprenons pas bien la connexion entre Martha et Priscilla. Martha se changeant en Priscilla ? Pourtant celui qui a prononcé ces paroles en savait certainement plus que nous. Cela reste une énigme pour nous. Comment une personne pourrait-elle se transformer en une autre ? Une vielle femme en une jeune fille ? C’est impossible que cela se fasse dans le monde réel, il y a quelque chose qui nous échappe.

    _ Ma formation de scientifique me dit que c’est possible car elle l’a fait. Nous en avons la preuve expérimentale. Je vous assure qu’elle l’a fait. Nous savons également que le deuxième drone est déjà revenu mais nous ignorons où.

    Les paroles que je venais de prononcer devaient les choquer en tant que scientifiques. Je voyais la mine ébahie de Giuseppe qui se demandait comment j’avais pu en venir à une telle conclusion. Le drone était revenu avant d’être parti.

    C’était le paradoxe temporel par excellence.