• Un extrait d'un texte de l'historien Flavius Josèphe qui vécu au premier siècle en Palestine sous la domination romaine

     

    Un témoignage contemporain sur Jésus,on y apprend qu'il aurait guéri la femme de Pilate ce qui est plausible

    car il avait exprimé une certaine réticence à sa condamnation et connaissait la jalousie des prêtres juifs.

    Un témoignage de l'historicité de Jésus

     

        Alors parut un homme, s’il est permis de l’appeler homme. Sa nature et son extérieur étaient d'un homme, mais son apparence plus qu'humaine, et ses oeuvres divines : il accomplissait des miracles étonnants et puissants. Aussi ne puis-je l'appeler homme. D'autre part, en considérant la commune nature, je ne l'appellerai (ou on ne l'appellera) pas non plus ange. Et tout ce qu'il faisait, par une cer­taine force invisible, il le faisait par la parole et le commandement. Les uns disaient de lui : “ C'est notre premier législateur qui est ressuscité des morts et qui fait paraître beaucoup de guérisons et de preuves de son savoir. ” D'autres le croyaient envoyé de Dieu. Mais il s'opposait en bien des choses à la Loi et n'observait pas le sabbat selon la coutume des ancêtres ; cependant, il ne faisait rien d'impur ni aucun ouvrage manuel, mais disposait tout seulement par la parole.
         Et beaucoup d'entre la foule suivaient à sa suite et écoutaient ses enseignements. Et beaucoup d'âmes s'agitaient, pensant que c'était par lui que les tribus d'Israël se libéreraient des bras des Romains. Il avait coutume de se tenir de préférence devant la cité, sur le mont des Oliviers. C'était là qu'il dispensait les guérisons au peuple. Et auprès de lui se rassemblèrent cent cinquante serviteurs, et d'entre le peuple un grand nombre. Observant sa puissance, et voyant qu'il accomplissait tout ce qu'il voulait par la parole, ils lui demandaient d'entrer dans la ville, de massacrer les troupes romai­nes et Pilate, et de régner sur eux 51 Mais il n'en eut cure. Plus tard, les chefs des Juifs en eurent connaissance, ils se réunirent avec le ,grand prêtre et dirent : “ Nous sommes impuissants et faibles pour résister aux Romains, (qui sont) comme un arc tendu Allons annoncer à Pilate ce que nous avons entendu, et nous n'aurons pas d'ennuis: si jamais il l'apprend par d'autres, nous serons privés de nos biens, nous serons taillés en pièces nous-mêmes et nos enfants dispersés en exil. ” Ils allèrent le dire à Pilate. Celui-ci envoya des hommes, en tua beaucoup parmi le peuple et ramena ce thauma­turge. Il enquêta sur lui, et il connut qu'il faisait le bien et non le mal, qu'il n'était ni un révolté, ni un aspirant à la royauté et le relâcha, car il avait guéri sa femme qui se mourait.
         Et, venu au lieu accoutumé, il faisait les oeuvres accoutumées. Et de nouveau, comme un plus grand nombre de gens se rassemblaient au­tour de lui, il était renommé pour ses oeuvres par-dessus tous. Les docteurs de la Loi furent blessés d'envie, et ils donnèrent trente ta­lents à Pilate pour qu'il le tuât. Celui-ci les prit et leur donna licence d'exécuter eux-mêmes leur désir . Ils le saisirent et le cruci­fièrent en dépit de la loi des ancêtres.

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Août à 14:05

    Coucou Jo 

    il est  bien  certain que Jésus a existé  puisque des écrits d'historien l'ont rapportés  (bien sur pas en tant de fils de Dieu  bien que nous en soyons tous nous même des enfants de Dieu si l'on est croyant ) 

    Quand j'étais enfant au cours de catéchisme on m'avait fait écrire en haut de mon cahier Nicole fille de Dieu lol   je l'avais  pris tellement à la lettre  que j'avais annoncé à mes parents que je n'étais pas leur fille  hihihi certainement une princesse enlevée par des méchants  puisque dans ma tête d'enfant bien sur Dieu était le Roi des rois . 

    Bien sur que Ponce Pilate  ne voulait pas sa mort , j'avais aussi lu que Jésus  aurait sauvé sa femme  ce sont les grands prêtres et les docteurs de la loi qui ont fait pression sur lui , c'est pour cela qu'il a dit qu'il a dit "je m'en lave les mains " il l'a abandonné 

    Il ne faut pas oublier qu'il était romain  et qu'il était gouverneur de Judée   il avait donc le pouvoir de ne pas le poursuivre 

    Gros bisous Jo 

    Nicole 

      • Jeudi 30 Août à 17:27

        Hello Nicole

        Oh pardon, j'ignorais que je m'adressais à une princesse moi qui ne suis qu'un vil manant

        Jadis je connaissais une princesse Nicole, c'était ma princesse

        je n'ose pas dire ce que je faisais avec elle en cachette....

        Nous nous embrassions sur les lèvres, hihihi Si nos parents avaient su cela, hihihi

        Ce fût un secret bien gardé, hihihi

        Gros bisous

        Jo

    2
    Jeudi 30 Août à 19:40

    mdr ! je suis pliée en deux .... Ben oui  tu vois  j'étais devenue une princesse après un cours de catéchisme , j'étais naïve hihihi 

    Gros bisous Jo 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :