• La privatisation des services publics est un scandale....La preuve

     

                                Certains pays et non des moindres font marche arrière.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Septembre à 22:30

    On peut aussi penser à des systèmes de financement mixtes, privé/public. Ca marche bien en Scandinavie. J'aimerais beaucoup pour la France car les services publics français n'ont jamais été aussi performants que c'est dit : déjà dans les années 70 & 80, bien loin d'idées de toute privatisation donc, que de problèmes dans la poste, et surtout les transports publics (retards, accueil approximatif, etc.). La mauvaise qualité de service, enfin très moyenne, est une constante des services publics français : ils n'ont jamais été à la hauteur de leurs tarifs. Du coup, la privatisation en rajoute une couche mais de là à prétendre que la différence est énorme en matière de qualité de service, c'est une contre-vérité. Ca reste la même dynamique sur le terrain : en faire le moins possible, pour s'enrichir du côté des actionnaires, pour glander du côté des fonctionnaires, surtout les cadres, les pires.

    Je suis opposé à l'hégémonie des actionnaires qui effectivement pervertissent tout mais je suis également contre le retour à une dictature idéologique des fonctionnaires qui n'ont jamais été du côté de l'usager en grande majorité : ils n'ont toujours défendu que leur pré-carré... en invoquant un discours malhonnête publiquement. 

    je n'ai donc confiance dans aucun des deux systèmes : la corruption & la malhonnêteté y sont tout autant. Un combiné des deux contextes ennemis seraient bien : le privé serait poussé à plus voir le côté "mission publique" & le public serait poussé à faire travailler, et de faire remplir avec plus d'efficacité, son personnel, cadre en particulier. La Suède l'a fait dans cet esprit à al fin des années 1990 avec la Poste publique & surtout le train. Résultat : l'appétit des actionnaires est surveillé par l'Etat et les agents publics ont vu leurs revenus augmenter en s'alignant sur ceux de meurs collègues du privé.

      • Lundi 10 Septembre à 08:07

        Hello Sisley

        La Scandinavie pouvait être considérée comme un modèle dans le passé mais ce n'est plus le cas à l'heure actuelle.

        Les sociétés d'économie mixte ont largement été expérimenté en France , le résultat est que l'on privatise les profits et

        que l'on nationalise les pertes. Ce sont les Énarques qui ont corrompus le système. L'Ena n'est pas seulement une fabrique

        de cancres mais une fabrique de corrompus. Ils sont largement responsables du naufrage économique de notre pays.

        Au fil du temps c'est devenue une nouvelle caste au service de la finance internationale.

        Ce débat méritait d'être contradictoire merci d'y avoir participé

         

        Amicalement

        Jo 

    2
    Lundi 10 Septembre à 10:04

    Bonjour mon ami Jo,

    Je suis tout à fait en accords avec toi dans ce que tu exposes ci-dessus. J'en suis à un point que je n'ai plus confiance dans tout ce qui représente l'es intérêts avant le service aux usagers. Notre pays se délite de tous côtés et c'en est désolant. Trop de malhonnêteté dans tous les domaines ! Ou que l'on se tourne, ou l'on regarde, ce que l'on subit, nous pousse à ne plus faire confiance sans pour cela pouvoir faire quelque chose afin de changer la trame de ce qui se dessine devant nos yeux, qui est désastreux et nous révolte. Je suis une révoltée et ce n'est pas d'aujourd'hui !

    Mes amitiés mon ami. Ghislaine.

      • Lundi 10 Septembre à 11:20

        Hello Ghislaine

        Moi je suis révolté depuis le début des années 80 c'est à ce moment que le ver est entré dans le fruit.

        La catastrophe dure depuis près de 40 ans.....

        La pauvreté s'est installée de façon durable dans notre beau pays

        et l'oligarchie méprise les pauvres.....

        Tant va la cruche à l'eau......Qu'à la fin elle se casse.

        Nous en sommes au point de rupture.

        Courage

        Gros bisous

        Jo

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :